La Fédération Française de Football Américain vous a envoyé un message. S'il ne s'affiche pas correctement, cliquez ici

Newsletter FFFA - Mai 2016     Vendredi 27 mai

www.fffa.org



     Newsletters

 Inscription
 Désinscription

     Acrobat reader

 Pour pouvoir lire les fichiers PDF,
   téléchargez le lecteur Acrobat Reader ici.

   Get Acrobat Reader

 
 

     EDITO DU PRESIDENT
  Mai 2016

La période des finales s'est ouverte avec les championnats de France de cheerleading et cheerdance organisés par le club de Pau Cheerleading le samedi 7 mai.

Dans le cadre superbe du Palais des Sports de Pau et devant une bonne assistance, les jeunes cheer ont exprimé leur vitalité et leur dynamisme. Les observateurs ont pu relever que le niveau général continue à progresser de la même manière que le nombre de pratiquants.

Parallèlement, l'intégration du cheer dans la fédération s'approfondit grâce à la présence d'une technicienne du cheer à la DTN et au passage des formations dans le moule fédéral.

Les autres disciplines vont enchaîner avec la finale du Flag 16 à Asnières qui a eu lieu ce dimanche 29 mai rassemblant les 6 meilleures équipes des 4 poules, puis un week-end exceptionnel des 18 et 19 juin qui verra les finales D2, D3 et U19 de football avant l'apothéose de la finale Élite le samedi 25 juin.

À ce sujet, l'équipe fédérale avait choisi cette année de déplacer la finale en régions pour changer les habitudes et faire l'évènement. En effet, il reste difficile de créer un événement fédérateur à Paris sur la base de notre finale en raison de l'offre très diverse de la capitale. En outre, le poids de l'Euro UEFA a notablement réduit les possibilités des collectivités locales pour 2016.

Cependant, grâce aux contacts initiés par le club des Anges de Mont-de-Marsan (Landes), c'est cette ville, très sportive et terre de rugby, qui accueillera la finale Élite au stade Guy Boniface. Nous sommes très heureux de présenter aux Montois le spectacle de nos deux meilleures équipes de la saison.
 
     LA FFFA
  Arbitrage : La règle du mois

Passe arrière ou balle lâchée ?

La différence entre une passe arrière et une balle lâchée peut parfois porter à confusion. Si chaque définition est clairement détaillée dans la règle, le jugement sur le terrain ou les conséquences selon qu'il s'agit d'une passe arrière ou d'un balle lâchée sont différentes. Illustration à travers deux exemples :

Passe arrière : la passe arrière se définit en fait par opposition à la passe avant ; une passe est en avant si la balle touche le sol, un joueur, un arbitre ou quoi que ce soit d'autre au-delà du point où elle a été relâchée. Toutes les autres passes sont des passes arrière.

Balle lâchée : lâcher la balle s'entend comme une balle perdue par un joueur par tout acte autre que la passer, la botter ou réussir à la transmettre. Si une passe arrière est attrapée ou interceptée, elle reste vivante et la balle peut être avancée. Si une passe arrière est incomplète, les deux équipes peuvent la ramasser et l'avancer.

Bien que les passes arrière et les balles lâchées soient traitées de manière assez proche, il y a d'importantes différences. A l'inverse d'une balle lâchée, une passe arrière qui sort en touche appartient toujours à l'équipe qui a effectué la passe, au point de sortie.

Exemple 1 : 3ème et 2 sur les 30 yards de l'équipe A durant le premier quart temps. Sur les 28 yards de l'équipe A, le joueur A12 lance la balle en arrière à un coéquipier qui la rate. Plusieurs joueurs tentent de s'en emparer, puis elle sort sur les 33 yards de l'équipe A.

Résultat 1 : La balle appartient à l'équipe A lorsqu'elle sort en touche, sur les 33 yards de A, qui se trouvent au-delà de la ligne à atteindre. Si le joueur avait attrapé la balle, puis l'avait lâchée et enfin si la balle était sortie sur les 33 yards de A, la balle aurait bien appartenu à l'équipe A, mais pour une quatrième tentative car la balle aurait été replacée au point de balle lâchée.

Il faut aussi bien garder en mémoire le fait que la règle « spéciale » concernant les balles lâchées lors d'une quatrième tentative ne s'applique pas aux passes arrière.

Exemple 2 : Lors d'une quatrième tentative le quarter back de l'équipe A effectue une passe arrière en direction du joueur A34 qui rate la balle. La balle perdue franchit la zone neutre de quelques yards puis est récupérée par le joueur A79 au sol au-delà de la ligne à atteindre.

Résultat 2 : 1ère et 10 pour l'équipe A. La balle n'a pas été lâchée, elle appartient donc à l'équipe A où elle est récupérée. L'horloge démarre au signal de balle prête à jouer de l'arbitre.
 
     DTN
  Deuxième camp de perfectionnement de football américain féminin à Amiens !

 
  06800637b351dafdb2010bcfc265ad7f_img_943322539.jpg

 
 

Le football américain féminin de nouveau à l'honneur le week-end du 8 au 10 juillet 2016.

Après le succès de la première édition à Thonon-les-Bains, la FFFA organise un nouveau camp de perfectionnement pour les féminines sur les installations des Spartiates d'Amiens.

Gros weekend de football américain rien que pour vous les filles avec la présence de coaches des équipes de France.

Au programme :

- Tests physiques
- Perfectionnement technique
- Conseil en préparation physique
- Meeting sur systèmes tactiques


Contacts et informations : ctrfrha@gmail.com


Crédit photo : Guillaume MOUCHET
 
     FOOTBALL AMERICAIN
  Outre-Atlantique : Zoom sur le championnat NCAA

Le Football Américain universitaire NCAA s'articule autour de 4 Divisions :

DIVISION I FBS (Football Bowl Subdivision)

Il s'agit de l'élite du football universitaire et c'est ici que l'on retrouve les universités majeures avec les plus gros budgets et les plus belles infrastructures : 126 programmes répartis en 10 conférences ! Chaque programme dispose de 85 bourses pour constituer son roster.

DIVISION I FCS (Football Championship Subdivision)

Anciennement appelé DIV I AA, cette division est l'antichambre de l'élite avec pas moins de 142 programmes répartis en 13 conférences. La DIV I FCS compte la plus "historique" des conférences, la célèbre Ivy League qui regroupe les universités les plus renommées d'un point de vue académique comme Harvard, Yale ou encore Princeton.

DIVISION II

Ce 3ème niveau du football universitaire regroupe 157 programmes répartis en 21 conférences. A ce niveau, chaque programme dispose de 36 bourses pour constituer son roster.

DIVISION III

C'est le quatrième et dernier niveau du championnat NCAA qui regroupe en 4 régions 240 programmes répartis en 30 conférences. Les bourses n'y sont pas autorisées.

Il n'existe pas en NCAA de système de montées ni de descentes comme dans les sports européens même si certaines équipes peuvent passer d'une division à l'autre en changeant notamment de conférence. Les programmes athlétiques doivent alors répondre à un cahier des charges assez détaillé tant d'un point de vue sportif qu'académique pour voir ce changement validé.

A suivre le mois prochain : La saison NCAA

Source : Thomas SAVOJA / footballamericain.com
 
  Finale du championnat de France U19

 
  06800637b351dafdb2010bcfc265ad7f_img_1294946727.jpg

 
 

Rendez-vous le samedi 18 juin au Stade Bougnard à Pessac pour la Finale du championnat de France U19 !
 
  Casque de Diamant 2016

La Finale du championnat de France Elite - Casque de Diamant 2016 aura lieu le samedi 25 juin au stade Guy BONIFACE de la ville de Mont-de-Marsan (40).

Dans le cadre de l'appel à candidature de la FFFA, la ville de Mont-de-Marsan a été sélectionnée pour accueillir la XXIIème édition du Casque de Diamant. L'événement aura lieu dans l'emblématique stade Guy BONIFACE où le Stade Montois Rugby a remporté leur plus grande victoire et obtenu leur titre de champion de France.

La Fédération Française de Football Américain tient tout particulièrement à féliciter et remercier l'implication du club de football américain des ANGES dans la mise en oeuvre de cette candidature avec la mairie de Mont-de-Marsan.

Crédit photo : Lucio PERSIANI
 
  06800637b351dafdb2010bcfc265ad7f_img_627209580.jpg

 
     FLAG
  Du flag en prison

Morwan CHOUCAIR, Directeur administratif du club des Diables rouges de Villepinte, nous explique la mise en place de séances de flag en milieu carcéral au sein de la maison d'arrêt de Villepinte.

« Nous avons tout d'abord contacté le CDOS93 (Comité Départemental Olympique et Sportif de Seine Saint Denis) pour une prise de rendez-vous afin de leur présenter le projet de séance de flag en prison. A la suite de cet entretien, nous avons rencontré la responsable de la prison, qui a validé le projet et nous a permis de signer la convention pour les interventions.

Après une mise en place administrative, nous avons commencé nos séances en octobre 2015.

L'organisme pénitentiaire nous laisse libre sur le contenu des séances ; Les séances de flag sont basées sur des principes simples que l'on retrouve sur un entraînement en club. Au niveau de la mise en place logistique, l'éducateur sportif doit arriver à la maison d'arrêt 30 à 45 minutes en avance afin de passer les différents contrôles avant d'accéder au terrain. Au niveau des séances, nous devons également prendre en compte la présence irrégulière des participants (maladie, parloir, jugement, etc.).

L'éducateur sportif a pour mission la création et la tenue des séances. Nous avions déjà mis en place ce même projet il y a maintenant 3 ans mais chaque groupe et chaque personne sont différentes, l'expérience est donc également différente. Notre éducateur sportif ressort enrichi de cette nouvelle expérience même si nous n'avons pas pu aboutir le projet de rencontre en fin de cycle.

La maison d'arrêt de Villepinte ainsi que le CDOS93 ont été satisfaits des interventions et nous avons eu des retours très positifs de la part des pratiquants concernant la discipline ainsi que les séances.
»

Crédit photo : Diables rouges
 
  06800637b351dafdb2010bcfc265ad7f_img_1112753284.jpg

 
  Finale FLAG 16

 
  06800637b351dafdb2010bcfc265ad7f_img_1817957443.jpg

 
  06800637b351dafdb2010bcfc265ad7f_img_884976643.jpg

Ce dimanche 29 mai avait lieu au Stade Léo Lagrange la Finale du championnat FLAG 16 déléguée et organisée par le club des Molosses d'Asnières-sur-Seine.

Six équipes, qualifiées lors des Finales de Conférences Nord et sud, étaient réunies pour se disputer le titre de champion de France.

C'est au terme d'une grande journée de compétition que les Sphinx de Pau ont ajouté leur nom au palmarès de la compétition et décrochent le titre de champions de France Flag 16 2016 !

Crédit photo : François-Noël MARTIN
 
  FLAG D2 : PHASES FINALES

FINALE DE CONFÉRENCES

Les 4 meilleures équipes Nord-Ouest (Wildcats, Asgards, Kiowas, Cougars) et les 4 meilleures équipes Nord-Est (Fenris, Artilleurs, Corsaires, Flash) ont disputé le titre de champion de conférence Nord lors d'un tournoi à 8 équipes à Hazebrouck (Club Organisateur : WILDCATS). Ce sont les Corsaires d'Evry qui remportent l'édition 2016 !

Les 3 meilleures équipes Sud-Ouest (Centaures, Wildcats, MFA Hurricanes) ont disputé le titre de champion de conférence Sud lors d'un tournoi à 3 équipes à Montpellier (Club Organisateur : MFA HURRICANES). Ce sont les Centaures de Grenoble qui remportent l'édition 2016 !
 
     CHEERLEADING
  Finale des championnats de france de cheerleading et de cheerdance

C'est dans une ambiance festive que s'est tenue la Finale du Championnat de France de Cheerleading et Cheerdance le samedi 7 mai 2016, à Pau.

Délocalisée en province pour la 3ème fois (après Lormont en 2015), plus de 60 équipes et 1200 athlètes au total ont défilé au Palais des sports de Pau !
 
  06800637b351dafdb2010bcfc265ad7f_img_212382301.jpg

 
  Interview d'Alicia Cappiello

Alicia CAPPIELLO, membre des Tigers de Villenave d'Ornon partage son expérience sur la finale de cheerleading et cheerdancing à Pau.

« Ca fait 12 ans que je pratique le cheerleading. J'ai connu la discipline grâce à ma mère qui a voulu fonder un club à Bordeaux et c'est comme ça que je me suis prise de passion pour le cheer.

Avec l'équipe, nous avons 3 entraînements par semaine de 2h30-3h00 sur la saison.

Je suis base secondaire au sein de l'équipe. Pour motiver mes coéquipiers, j'essaye de faire en sorte qu'ils aient confiance en eux, confiance en leurs partenaires, que chacun soit focalisé sur sa mission et les motiver à 1000 % !

Avant la compétition, je me concentre, je me repasse toute la routine en tête, j'essaye d'être sereine et d'évacuer la pression avec mes coéquipiers pour éviter d'être trop stressée sur le praticable.

Par rapport à notre passage lors des phases qualificatives, on a beaucoup travaillé les partner stunts, partner stunts assistés et la pyramide. Je suis très satisfaite de notre prestation sur cette Finale 2016, je suis super contente de ce qu'on a produit, je suis très fière de nous. Notre prestation n'a rien à voir avec celle des phases qualificatives, c'était beaucoup plus propre.
»
 
  06800637b351dafdb2010bcfc265ad7f_img_274264149.jpg

 
 

Crédit photo : Eric CARRERE
 
     SUIVEZ-NOUS !
  06800637b351dafdb2010bcfc265ad7f_img_451680696.jpg

 
  06800637b351dafdb2010bcfc265ad7f_img_1729418968.jpg

 

réalisation ex-alto.com