Football Américain - Flag - Cheerleading - Football américain - Actualités

Accès extranet

Facebook Dailymotion Twitter

L'actu du football américain


Saison 2018/2019


ITW : Maxime ROUYER


Pour la première fois, 4 joueurs Français ont la possibilité de participer au Combine, camp d’évaluation national. La Ligue Canadienne de Football (CFL) organise 3 journées de tests pour recruter des joueurs au sein de la Ligue. Le Combine se déroulera du 22 au 24 mars à Toronto au Canada. Seront présents les entraîneurs, les recruteurs et les directeurs généraux de la ligue et des 9 franchises du championnat, ce qui pourrait être une bonne opportunité pour nos joueurs de se faire repérer… Découvrez le profil de nos joueurs sélectionnés.



Maxime ROUYER, linebacker à McGill University.

Photo : fournie par le joueur

FFFA : Peux-tu te présenter, me donner ton âge, ton club d’appartenance, le poste que tu occupes ainsi que ton nombre d’années d’expérience ?

M. ROUYER : Je m’appelle Maxime Rouyer, j’ai 24 ans. En France, je jouais pour les Pygargues de Troyes. A l’heure actuelle, je joue pour McGill University à Montréal. Je joue Linebacker, et ça fait 8 ans que je joue.

FFFA : Peux-tu me parler de tes débuts dans le football ? Qu’est-ce qui t’as amené à jouer ?

M. ROUYER : J’ai commencé tard, je venais de commencer le lycée. J’ai découvert le sport parce que mes amis se sont inscrits et j’ai suivi. Je ne connaissais pas du tout, j’avais fait différents sports avant, comme le judo, ou encore du foot. (soccer)

FFFA : Qu’est-ce qui te motive dans le football ?

M. ROUYER : Ce qui me motive, c’est que c’est un challenge aussi bien mental que physique, ça embrasse tous les aspects du sport avec le dépassement de soi, la rigueur. C’est aussi un sport d’attitude et c’est important.

FFFA : Qu’est-ce que le football américain t’as apporté ?

M. ROUYER : Ça m’a enseigné beaucoup de valeurs et j’ai rencontré des personnes incroyables à travers mon parcours. Ça m’a aussi donné l’opportunité de voyager et d’étudier dans l’une des meilleures universités au Canada.

FFFA : Concernant le Combine, comment as-tu été choisi pour participer à ce camp d’évaluation sachant que vous n’êtes que 4 français à pouvoir y aller ?

M. ROUYER : En fait, quand j’ai appris pour l’entente entre la FFFA et la CFL, j’ai discuté avec Emmanuel Maguet et Pierre Trochet. Puis ils m’ont dit qu’ils allaient sélectionner des joueurs pour participer au combine au mois de mars. Plus tard, ils sont revenus vers moi, en m’annoncant que j’étais pris.

FFFA : D’accord. Mais la sélection s’est faite comment ? Il n’y a pas eu de test ?

M.ROUYER : On nous a demandé des résultats de tests que l’on avait réalisé dans le passé, des vidéos de nous en train de jouer (highlight). Pour les autres, je pense que certains ont été membres de l’équipe de France. Donc, ils avaient déjà une idée du type de joueur etc…

FFFA : Comment vont se dérouler ces 3 journées ?

M.ROUYER : Le premier jour, nous allons avoir des tests médicaux puis différentes évaluations. Après dépendamment des positions, certains joueurs vont devoir faire les tests physiques répartis. Je sais que le samedi soir, on va avoir des interviews avec les équipes, les coachs et les GM. Pour nous laisser une chance de performer de manière optimale, les tests ne sont pas tous réalisés le même jour pour tous les joueurs.

FFFA : J’ai vu brièvement qu’il y a des tests de vitesse etc.. Peux-tu m’expliquer les différentes épreuves ?

M.ROUYER : Au niveau des différents tests, il y a : Bench press (développé couché), max répétitions à 225 lbs ; 40 yards dash, sprint sur 40 yards ; 20 yards shufftle ; Vertical Jump (saut en hauteur) ; Broad jump (saut en longueur) ; position drill ; opposition 1vs1.

FFFA : Comment tu te prépares physiquement et mentalement pour le combine ? As-tu un entraînement différent de celui que tu as habituellement avec ton équipe ?

M.ROUYER : Oui, c’est vraiment différent. J’ai 4 muscu, 2 speed training et 2 positions trainings du lundi au samedi.

FFFA : Ça a l’air intense.

M.ROUYER : Oui. Mais tout est réfléchi et avec une bonne alimentation et du repos, c’est quand même faisable.

FFFA : Selon toi, quel pourrait-être ton point fort pour être sélectionné ?

M.ROUYER : Mes capacités athlétiques, le fait que je sois polyvalent en défense je pense.

FFFA : Quel est ton ressenti ? Tu es plutôt optimiste ?

M.ROUYER : C’est juste du bonheur rendu là, on est la première génération de français à avoir cette opportunité là. Si on a été choisi, c’est parce qu’on a le potentiel ! J’ai joué avec Valentin et Ben, j’ai joué contre Asnnel. Je sais qu’on est tous de bons joueurs, il ne nous reste plus qu’à briller. Faire ce qu’on a à faire et ne pas avoir de regrets !