Football Américain - Flag - Cheerleading - FFFA - Hall of Fame

Accès extranet

Facebook Dailymotion Twitter

FFFA HALL OF FAME


La fédération française de Football américain passe en 2018 le cap des 35 années d'existence, c’est l’âge idéal pour jeter un coup d’œil en arrière et se souvenir des débuts. Le souvenir d’où nous venons afin de regarder où nous allons. De légendes urbaines en anecdotes de vie, la FFFA, ce sont des dizaines de milliers de licenciés, tous joueurs, entraineurs, arbitres ou dirigeants qui ont construits de leur histoire celle du football américain en France. Alors que nous allons fêter, en 2019, le 25e casque de Diamant nous souhaitons, mettre en avant, ces femmes et hommes qui, depuis 1983* ont fait vibrer les touchdowns, les firsts down, les kickoffs et les encouragements sur les terrains français et internationaux.

Lors des festivités du 29 Juin 2019 nous sommes fiers d’inaugurer notre « FFFA Hall Of Fame » présenté par SPIRAL FOOTBALL !

* Le football américain se pratique depuis 1980 et la FFFA est officiellement reconnue en 1983

Chaque semaine d'içi le 29 Juin nous vous faisons découvrir quelques parcours de ces bâtisseurs . Les heureux élus (5) de la promotion 2018-2019 seront présentés lors du 25ième Casque de Diamant.




Promotion 2019


Portrait : En souvenir de Laurent Plegelatte...


En souvenir de Laurent…

J’avais 16 ans et revenais des Etats Unis où j’avais découvert le Football Américain. Choc.

Rentrée des classes ; il faut absolument que je joue ! Ça y est j’ai le numéro de téléphone d’un certain Laurent Plegelatte. J’appelle. Une voix légèrement enrouée me répond. Quelques mots, un rendez-vous dans un stade pour un entraînement et son petit rire à la fin. Ce rire si typique. Cette voix, ce rire que j’entendrai pendant de longues années au Spartacus de Paris.


Casque d'Or, 1982. Les Spartacus affrontaient les Météores.

Un homme qui "dévore la vie par tous les bouts..."

Le destin réserve des farces mais aussi de belles histoires et des amitiés extraordinaires. J’ai tout de suite remarqué le charisme du leader, du meneur de jeu et de l’homme. Une première année en Tight End de l’équipe B, et la seconde j’intègre l’équipe A en right end et Quarterback remplaçant de Laurent. C’est à cette période que j’ai vraiment connu cet homme légendaire.

Professeur de Gym au Lycée, de Judo, d’aïkido, de boxe, de Rugby ou encore de Tennis. Intéressé par tout ce que la vie peut offrir. Il a fait le tour du monde en moto ! Le tour du monde ! Il est pilote d’avions, musicien de Jazz et joue 5 instruments (Piano, saxo, Batterie, flute traversière, trompette…). Grand amateur d’art moderne, doté d’une grande culture générale, fan de littérature, de Blues, de Jazz, de vins, de cigares. Il dévore la vie par tous les bouts…

Laurent Plegelatte, fondateur de la Fédération Française de Football Américain

Tous les joueurs du Spart suivent le numéro 17, qui est un vrai compétiteur. Il aime rire mais n’aime pas perdre. Il a rassemblé des Judokas, ramène des US épaulières et casques puis crée la Fédération Française de Football Américain. Le Spartacus est la matrice de ce sport en France et Laurent Plegelatte est à l’origine de toute cette aventure. Pourtant, rapidement des joueurs quittent le Spart, encouragés par Laurent lui-même, pour créer leur équipe et faire un championnat. Météores, Hurricanes, Challengers, Anges Bleus, Castors, Jets, Flashs, Diables Rouges émergent en région parisienne. Bientôt chaque ville de province aura son équipe ; Les Argonautes d’Aix, les Panthères jaunes de Nantes …Le Championnat de Football Américain existe. Le Casque d’or est son trophée. Souvent amicales, certaines rivalités sont envenimées par des egos, des fortes personnalités. Peu importe ! Les matchs sont rugueux, les tactiques qui étaient basiques au début évoluent rapidement. Chacun se débrouille pour aller faire un stage au Canada ou aux USA. Ramener des livres de Jeux. Les entraînements aussi évoluent. Ce sport à son propre style, son langage, ses traditions. Chaque Club commence à créer les siennes, créer sa famille. Recruter 2 ou 3 canadiens, américains, joueurs ou coachs pour comprendre et faire évoluer le jeu. Les Années 80, c’est la période des pionniers de ce sport. Laurent a réussi ce pari incroyable de faire jouer des Français à autre chose que du foot ou du Rugby. Les joueurs sont des passionnés… Chacun ses couleurs, son logo sur le casque, son cri de ralliement.

"Sourire de la victoire et mauvaise tête de la défaite [...]"

Je revois sa tête après les matchs ; sourire de la victoire et mauvaise tête de la défaite. Je revois nos déplacements dans les coins de la Métropole pour jouer devant quelques spectateurs ou des stades pleins. Les cris de joie, de rage. Laurent nous a emmené et nous a fait rêver. Il nous a quitté trop tôt et sa légende est née. Tellement de fierté d’avoir joué à ses côtés. Aujourd‘hui je pense souvent à lui. Je l’entends nous encourager à nous dépasser et surtout à jouer : « Jouez les garçons, jouez ! ».

Merci Laurent. Merci pour toutes ces rencontres et cette amitié partagée grâce à toi. Merci pour ces beaux moments de sport, cette aventure humaine qui nous a tous profondément marquée. Tu es le précurseur, le meneur, donc le premier en haut de ce mur « Hall of Fame » et c’est bien là ta place. Tous les suivants te le doivent.

« 1 yard, 3 yards, 10 yards, 100 yards, Spartacus va gagner ! »

Jerome Laval.

Californie, 13 Mars 2019