Football Américain - Flag - Cheerleading - Conseil des Ligues - Conseil des Ligues 2016

Accès extranet

Facebook Dailymotion Twitter

CONSEIL DES LIGUES


CONSEIL DES LIGUES


QUESTIONS - RÉPONSES N°2 DU CONSEIL DES LIGUES - JANVIER 2016


La Courneuve - Le 02/02/16

Suite au Conseil des Ligues ayant eu lieu les 31 octobre et 1er novembre à Vichy, Brigitte SCHLEIFER,
Secrétaire Générale de la FFFA, a souhaité poursuivre le travail de "Questions - réponses" avec un deuxième document reprenant les différentes questions posées non évoquées dans le QR n°1 du 30/11/15. Retrouvez l'ensemble des réponses :

Créer des partenariats privés ?
 
Toutes les subventions publiques seront rationalisées dans les mois à venir, il est nécessaire de s’orienter vers les financements privés pour ne pas déséquilibrer les trésoreries des clubs, CDFAs  et Ligues.

En préalable, il faut indiquer l’importance du facteur « temps » dans ces démarches, le temps et l’énergie passés pour récolter des sommes équivalentes aux subventions est beaucoup plus long, il faut s’assurer de la présence d’un temps bénévole conséquent pour aboutir à un résultat. Les recherches favoriseront la diversification des ressources.

Les recettes propres du club sont :

• Cotisations :
Pas obligatoires mais très utilisées dans le monde associatif, c’est une aide au fonctionnement, ne donnent droit qu’à être invité à l’AG, souvent de l’ordre de 5 à 15 €, montant très faible à rehausser dès que possible. Donne lieu au CERFA n°11580*03de déduction d’impôts. On trouve toutes sortes de cotisations en fonction de la nature de membre définie dans les statuts ou règlement intérieur : actifs, usagers, bienfaisants, d’honneur,…...

• Les droits d’entrée
Une somme environ équivalente à la cotisation dont l’adhérent s’acquitte une seule fois à son arrivée dans l’association. Il s’agit de réduire l’effort financier entre les anciens et les nouveaux.

• Apports des membres
Les adhérents peuvent donner du matériel, un local, de l’argent. Donne lieu au CERFA n°11580*03 de déduction d’impôts

• Revenus financiers
Dès que la trésorerie le permet, il est bon de placer une partie du solde en banque afin de rapporter des intérêts annuels.

• La pratique = une licence + une assurance + un fonctionnement
Dans le sport, la somme d’accès à la pratique appelée « licence » est trop souvent intégrée dans la cotisation, c’est dommage, car cela ne permet plus le CERFA puisque la notion de « sans contrepartie » ne peut plus être démontrée. La licence et l’assurance sont définies par les barèmes de la 3FA, reste à calculer au mieux les frais engendrés par les entraînements, les locations de lieux de pratiques, les salaires éventuels, les déplacements pour les compétitions, les frais d’arbitrage, etc, et rapporter cette somme globale à un adhérent souvent selon l’âge, le format de loisirs ou compétitions, etc.  Elle doit aussi tenir compte des tarifs en vigueur dans les autres associations sportives de votre environnement.

• Les recettes d’activités
Vous avez droit d’organiser 6 manifestations par an sans impôt : bal, club house, brocante, marchés,…

• Ventes de produits et services
Textiles, tombolas, matériels, locations, etc dans la limite de 60540 € de chiffres d’affaires par an sans impôt...


Télécharger le document avec l'ensemble des questions et réponses.