Football Américain - Flag - Cheerleading - FFFA - Actualités

Accès extranet

Facebook Dailymotion Twitter

L'actualité de la FFFA


Saison 2019/2020


[Post confinement] Retour des activités sportives


Alors que les sports collectifs semblaient devoir attendre encore avant de pouvoir prévoir leur retour, le ministère des sports a transmis, en cette fin d’après-midi de 11 mai 2020 et premier jour post-confinement, ses orientations quant à la reprise des activités sportives. Ce document précise les contours légaux d’un retour de la nécessaire vie associative.

Alors que les derniers discours ne laissaient que peu d’espoir aux pratiques collectives, de contact ou non, lors de cette première période post-confinement, la Fédération Française de Football Américain a rejoint la taskforce des fédérations de sports collectifs français auprès, entre autres, de la FFF, la FFBB, la FFHB, la FFVB ou encore la FFHG afin d’alerter le Ministère des Sports sur le risque accru que la communication actuelle fait courir sur nos disciplines. Les travaux sont en cours et une communication collective prochaine est prévue.

En parallèle, ce lundi 11 mai, le ministère des sports nous a fait parvenir son guide d’accompagnement de reprise des activités sportives. Riche d’enseignement, celui-ci nous permet de désenclaver nos trois disciplines que sont le football américain, le flag football et le cheerleading.

En effet, si elles restent toutes les trois non autorisées jusqu’à nouvel ordre, « parce que leurs règles de jeu ou bien les espaces dans lesquels elles sont pratiquées augmentent les risques de contagion (…) elles ne pourront pas être pratiquées pendant cette première phase de déconfinement ». Il est primordial donc de vous dire que la pratique de nos sports dans leurs règles techniques habituelles reste aujourd’hui formellement interdite . Pour autant, et parce qu’il est essentiel pour nos structures de retrouver une dynamique associative : toute initiative de club proposant des activités alternatives dans le respect des principes sanitaires de portée générale (activités individuelles en extérieur, effectif limité à 10 personnes, distanciation physique en fonction de la nature des activités proposées, consignes sanitaires) devient possible.

En effet, les activités de type préparation physique généralisée et/ou de développement d'habiletés motrices individuelles (gestuelle) peuvent être envisagées et proposées par les associations. Celles-ci doivent s’inscrire dans le respect le plus stricte des consignes sanitaires générales :

  • Activités d'extérieur à effectifs limités, encadrant compris (10) ;
  • Distanciation physique mouvante (voir le guide joint) allant de 5m (activités à moyenne intensité) à 10m (activités à forte intensité) ;
  • Espace minimal de travail statique de 4m2 pour chaque participant ;
  • Absence de contacts interpersonnels ;
  • Absence d'échange, de partage ou de transmission d'un matériel quelconque (ballon par exemple) ;
  • Respect de l'ensemble des dispositions prévues (distanciation entre les participants, registre des participants, aptitude médicale, etc.).

Bien entendu, l’autorisation fédérale éventuelle sera dépendante des décisions des collectivités locales. L’autorisation des mairies, communautés territoriales, départements, régions et Etat, reste la condition sine qua none première à un projet de reprise comme proposé au paragraphe précédent.

En ce sens, et sous couvert de ces autorisations la Fédération Française de Football Américain décide de compléter son offre prévue en ETAPE 1 par le second item de son ETAPE 2 prévue au dernier communiqué fédéral : « Entraînements dans les clubs dans le respect du nombre de pratiquants autorisés par les autorités, sans contact et avec respect de la distanciation sociale : préparation physique et technique en ligne sur les trois disciplines, coordination/synchronisation ».

Quelle reprise ?

Dans le cadre de la reprise sportive post-confinement, vous trouverez dans le document joint les recommandations à suivre impérativement. En voici les points les plus importants :

  • Au moment de la reprise, tout sportif présentant des signes ou symptômes est isolé et pris en charge médicalement comme les sujets non sportifs atteints de Covid-19 ;
  • Pour les personnes ayant contracté le Covid-19, une consultation médicale s’impose avant toute reprise d’activité physique. Celle-ci a pour objet de rechercher d’éventuelles complications liées à l’infection et de vérifier notamment l’intégrité de l’appareil cardiovasculaire et de la fonction respiratoire afin de s’assurer de l’absence de contre-indication à reprendre la pratique sportive. C’est le médecin qui autorise la reprise sportive et qui en fixe les modalités adaptées à l’état de santé du sportif ;
  • Pour les personnes en contact d’un cas confirmé, pas de reprise d’activité sportive avant 14 jours ; une consultation n’est pas nécessaire ensuite sans symptôme développé pendant ces 14 jours ;
  • Pour les personnes dont l’activité a été très modérée durant le confinement et/ou présentant une pathologie chronique, il est conseillé de consulter un médecin avant la reprise ou le démarrage d’une activité sportive ;
  • Pour tous les sportifs, il est recommandé une reprise progressive de l’activité sportive afin de limiter les risques d’accidents, notamment cardiaques, musculaires ou articulaires.

La reprise d’activité physique doit être progressive en durée et en intensité afin de réadapter le corps à l’effort (cœur, muscles, tendons) sans oublier l’hydratation habituelle lors de l’effort.

Dans tous les cas, il convient de toujours arrêter impérativement toute activité physique et consulter rapidement un médecin devant l’apparition des signes d’alerte suivants :

  • Douleurs thoraciques (dans la poitrine) ;
  • Dyspnée : essoufflement anormal ;
  • Palpitations : sensation que votre cœur bat trop vite ou irrégulièrement ;
  • Variation anormale de la fréquence cardiaque au repos ou à l’effort ;
  • Perte brutale du goût et/ou de l’odorat ;
  • Fatigue anormale ;
  • Température supérieure ou égale à 38°C au repos à distance de l’activité ;
  • Reprise ou apparition d’une toux sèche.

Enfin, il est primordial que chacun respecte scrupuleusement les conditions et modalités de reprise de l’activité physique fixées par le gouvernement, en appliquant notamment les mesures barrières et les règles de distanciation physique :

  • Se laver fréquemment les mains avec du savon ou gel hydro alcoolique ;
  • Ne pas partager les collations et l’hydratation ;
  • Ne pas échanger d’effets personnels ;
  • Respecter les 10 règles d’or des cardiologues du sport (voir document joint) ;
  • Ne pas prendre de paracétamol à titre préventif ;
  • Ne pas prendre d’anti-inflammatoire y compris aspirine et ibuprofène sans avis médical ;
  • Ne pas s’automédiquer à l’hydroxy chloroquine ;
  • Surveiller sa température régulièrement.

La responsabilité des organisateurs

Par cette ouverture, le Comité Directeur de la Fédération offre, dans la limite des directives ministérielles en vigueur à date, le cadre légal le plus large possible. Il est évident qu’en retour celui-ci sera intransigeant sur le respect des règles fixées. Il en va de la santé de tous nos licenciés et de leurs familles.

En ce sens, toute démarche de reprise autorisée dans le respect des règles citées précédemment devra faire l’objet d’une information transmise aux services fédéraux auprès du PÔLE « COMPETITIONS » (viesportive@fffa.org) et/ou du PÔLE « ADMINISTRATIF » (administratif@fffa.org). En plus d’informer la fédération de votre reprise, nous vous demandons de bien vouloir transmettre également votre plan de reprise s’il existe.

Toute reprise doit impérativement se faire dans le respect du cadre indiqué dans les documents transmis, et tout manquement à ces obligations engagera la responsabilité du club et de ses dirigeants. En effet, si nous sommes tous ravis de ces horizons plus cléments, il ne faut en aucun cas que cela se transforme en catastrophe.

La Fédération Française de Football Américain continue ses activités à distance

« Beaucoup de nos concitoyens se sont mis (...) au télétravail, beaucoup peuvent le faire (…). Il va falloir que ce télétravail se poursuive dans toute la mesure du possible » . A la demande du Premier Ministre, M. Philippe, la Fédération a demandé à ses collaborateurs de continuer leurs activités en télétravail pour une période encore indéterminée. Ils restent à votre disposition par mail et la direction fédérale se félicite de la continuité du lien entre elle et ses licenciés, clubs et ligues pendant cette période.

A titre d’exemple, un temps d’échange entre le PÔLE « COMPETITIONS » et les Ligues Régionales va très prochainement être organisé autour du thème des commissions régionales de discipline. En parallèle, les premiers travaux d’analyse des dossiers PSF sont en cours et le concept « coach talk » sur YouTube continuent d’alimenter vos semaines.

Les équipes restent à votre disposition pour vous proposer les contenus précédemment évoqués : soutien à la structuration administrative, financière et de la communication, possibilité de retours et échanges sur les contrats d’objectifs avec les clubs concernés etc.

Enfin, le Comité Directeur continue de travailler à des outils de soutien à mettre à disposition de ses structures pour permettre une reprise solidaire et dynamique. La volonté est de ne laisser personne sur la touche.

Ne relâchons pas nos efforts, c’est à ce prix que les petites victoires comme celles d’aujourd’hui peuvent être fêtées.


Pièce Jointe 1 - MS Guide Reprise Activités Sportives


Pièce Jointe 2 : MS Guide Sanitaire Et Médical