Football Américain - Flag - Cheerleading - FFFA - Actualités

Accès extranet

Facebook Dailymotion Twitter

L'actualité de la FFFA


Saison 2019/2020


Post Covid-19 : Reprise possible des situations de contact et prudence


La nouvelle communication ministérielle ouvre la porte à l’ étape 4 du plan fédéral permettant une reprise avec contact de nos activités. Bien entendu, pour nos clubs de football, de flag football et de cheerleading, le retour sur les terrains est conditionné au feu vert des collectivités territoriales concernées et au strict respect des protocoles sanitaires prévus jusqu’ici par la FFFA.




Le décret n° 2020-759 du 21 juin 2020 modifiant le décret n° 2020-663 du 31 mai 2020 prescrivant, dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, les mesures générales nécessaires pour faire face à la pandémie de COVID-19, complété par l’instruction ministérielle n° DS/DS2/2020, permet à nos clubs et leurs licenciés de reprendre la pratique du football américain, du flag football et du cheerleading dans leurs formes traditionnelles.

Cependant, ces pratiques réglementées ne pourront se faire en dehors du cadre prévu et communiqué à la fédération quant aux espaces de pratique. En ce sens, chaque club reste dépendant du positionnement de ses collectivités locales quant à la réouverture des ERP visés. Aussi, dans le cadre d’une reprise, les vestiaires et sanitaires restent inopérants jusqu’à nouvel ordre.

La Fédération Française de Football Américain est dès aujourd’hui chargée par le Ministère des Sports pour poursuivre son plan de reprise débuté au mois de mai dernier dans le but de tendre à un retour à la pratique dite « normale » de ses activités.

Pour autant, la FFFA insiste sur la nécessité d’une reprise progressive des différentes disciplines qui permettra ensuite de retrouver une pratique « normale » : si le contact est autorisé par la directive ministérielle, les techniciens et médecins fédéraux conseillent de privilégier la pratique du flag football et le cas échéant, d’une version de touch football, au football américain. En effet, en sus d’un retour à la pratique sportive nécessairement prudent et progressif en intensité pour protéger les organismes au repos depuis plusieurs semaines, il semble primordial de continuer, autant que faire se peut, d’éviter toute forme de contact (bloc, plaquage, portée et pyramide) qui mettrait en danger les pratiquants face à la transmission de la Covid-19, toujours en mouvance sur le territoire.

Le COVID manager club reste la personne clef du dispositif de reprise. En effet, en continuant à appliquer les mesures préventives, le protocole « ballon » (étendu au reste du matériel collectif), et l’autodiagnostic, en favorisant des séances ne rassemblant pas plus de dix personnes et la tenue d’un listing de ces pratiquants, nous éviterons de favoriser la propagation du virus. Il est ainsi nécessaire de respecter les règles sanitaires adaptées aux formes de jeu « normales ». L’allègement des règles ne remet en effet pas en question la responsabilité que chacun a pour lutter contre une pandémie toujours active.

Ainsi, la tenue de stages ou de regroupements de plus de dix personnes, notamment dans le cadre des activités d’été pour les enfants, reste, à notre lecture et pour le moment, soumis au bon sens et ne peut être envisagée qu’avec le maintien des gestes barrières interne à un groupe de pratiquants plus important.

Les championnats étant terminés depuis mars dernier, nous n’avons aucune obligation de prioriser en urgence le retour à une pratique dite « intensive ». Tous nos clubs ont su s’adapter depuis les premiers instants de la reprise partielle. La Fédération Française de Football Américain les invite donc à poursuivre leurs efforts d’adaptation des pratiques, certes désormais allégés mais primordiaux dans le combat que nous continuons de mener solidairement. La joie de reprendre doit se conjuguer avec la prudence et la volonté de protection collective des pratiquants et de leurs proches.


Rappel du cadre de reprise

Dans le cadre de la reprise sportive post-confinement, vous trouverez dans le document joint les recommandations à suivre impérativement. En voici les points les plus importants :

- Lors de la reprise, tout sportif présentant des signes ou symptômes est isolé et pris en charge médicalement comme le sont les sujets non sportifs atteints de Covid-19 ;

- Pour les personnes ayant contracté le Covid-19, une consultation médicale s’impose avant toute reprise d’activité physique. Celle-ci a pour objet de prévenir d’éventuelles complications liées à l’infection et de vérifier notamment l’intégrité de l’appareil cardiovasculaire et de la fonction respiratoire, et de s’assurer de l’absence de contre-indication à reprendre la pratique sportive. C’est le médecin qui autorise la reprise sportive et qui en fixe les modalités adaptées à l’état de santé du sportif ;

- Pour les personnes en contact d’un cas confirmé, pas de reprise d’activité sportive avant 14 jours ; une consultation n’est pas nécessaire ensuite sans symptôme développé pendant ces 14 jours ;

- Pour les personnes dont l’activité a été très modérée durant le confinement et/ou présentant une pathologie chronique, il est conseillé de consulter un médecin avant la reprise ou le démarrage d’une activité sportive ;

- Pour tous les sportifs, il est recommandé une reprise progressive de l’activité sportive afin de limiter les risques d’accidents, notamment cardiaques, musculaires ou articulaires.


La reprise d’activité physique doit être progressive en durée et en intensité afin de réadapter le corps à l’effort (cœur, muscles, tendons) sans oublier l’hydratation habituelle lors de l’effort.

Dans tous les cas, il convient de toujours arrêter impérativement toute activité physique et consulter rapidement un médecin devant l’apparition des signes d’alerte suivants :

- Douleurs thoraciques (dans la poitrine) ;

- Dyspnée : essoufflement anormal ;

- Palpitations : sensation que votre cœur bat trop vite ou irrégulièrement ;

- Variation anormale de la fréquence cardiaque au repos ou à l’effort ;

- Perte brutale du goût et/ou de l’odorat ;

- Fatigue anormale ;

- Température supérieure ou égale à 38°C au repos à distance de l’activité ;

- Reprise ou apparition d’une toux sèche.

Enfin, il est primordial que chacun respecte scrupuleusement les conditions et modalités de reprise de l’activité physique fixées par le gouvernement, en appliquant notamment les mesures barrières et les règles de distanciation physique :

- Se laver fréquemment les mains avec du savon ou gel hydro alcoolique ;

- Ne pas partager les collations et l’hydratation ;

- Ne pas échanger d’effets personnels ;

- Respecter les 10 règles d’or des cardiologues du sport ;

- Ne pas prendre de paracétamol à titre préventif ;

- Ne pas prendre d’anti-inflammatoire -y compris aspirine et ibuprofène- sans avis médical ;

- Ne pas s’automédiquer à l'hydroxychloroquine ;

- Surveiller sa température régulièrement.

Les décideurs nationaux permettent à chacun de reprendre le chemin de sa passion, il reste pour autant important que chacun continue de protéger ses proches et de raisonner ses comportements.

L’étape suivante, dont la date nous est encore inconnue, sera de vous autoriser à organiser des rencontres amicales, des tournois, des opens, afin de vous re-confronter les uns aux autres dans un esprit amical avant tout. Ce 26 juin 2020 n’est pas encore le jour du retour à la normale, il est primordial que chacun reste en conscience et conserve les bonnes habitudes acquises.